Comment couper vos fromages ? 

La façon dont on coupe le fromage a son importance. En effet, le goût du fromage est différent selon qu’on prélève un morceau au cœur de la meule ou près de la croûte. Pour permettre à chaque convive de goûter toutes les nuances d’un bon fromage, on doit donc tenter autant que possible de répartir la pâte et la croûte de façon égale entre chaque morceau. Pour ce faire, la coupe doit forcément tenir compte de la forme, qui varie d’un fromage à l’autre. 

S’ils sont peu épais, coupez les petits fromages ronds ou carrés comme vous le feriez pour une tarte ou un gâteau. Attention : on ne coupe jamais le « nez » d’une pointe. Si le fromage est suffisamment épais, on peut couper les pointes en deux dans le sens de l’épaisseur. 

Les fromages cylindriques se coupent en tranches minces qu’on peut recouper en deux. Lorsque le diamètre le permet, on coupe d’abord le fromage en tranches de un ou deux centimètres qu’on divise ensuite en pointes. 

Les fromages de forme conique doivent d’abord être coupés verticalement en deux parties égales, puis en quartiers. 

Les fromages rectangulaires peu épais peuvent être tranchés parallèlement au côté le plus court ou en diagonale si on préfère obtenir des pointes. 
 

Le plateau de Présentation 

Quelle que soit l’occasion, les fromages peuvent être mis en valeur si on les présente avec soin. Pour ce faire, il suffit parfois d’apporter un soin particulier au choix du plateau ou de l’assiette qui servira à la présentation. Jouez sur les couleurs et les textures : marbre, bois, céramique, faïence… N’oubliez pas que le plaisir de l’œil précède celui de la bouche. 

Et tant qu’à y être, pourquoi ne pas joindre les deux en accompagnant vos fromages d’un assortiment de pains, de fruits et de noix ? On peut offrir tout un assortiment de pains aux saveurs et aux textures variées : baguette, pain de seigle, pain aux noix, biscottes, craquelins… Tout est permis, pourvu que le goût du pain ne domine pas celui du fromage. 

Pour la commodité du service, placez les fromages secs et durs à couper sur le bord du plateau. Les fromages plus friables se retrouveront au centre alors que les pâtes molles trouveront naturellement leur place dans l’espace restant. 

C’est une excellente idée d’accompagner les fromages de quelques fruits frais, comme des raisins verts ou rouges, des pommes ou des poires. Il faut cependant éviter les agrumes et autres fruits acides. Quant aux fruits séchés comme les figues, les prunes et les raisins, leur goût s’harmonise très bien avec celui de presque tous les fromages. 

Bref, le choix des accompagnements a pour seule limite votre imagination. Souvenez-vous toutefois de miser sur une présentation simple et sobre qui ne volera pas la vedette aux fromages ! 

Conseils en Vrac 

Pour que les fromages soient à leur meilleur, il est toujours préférable de les sortir du réfrigérateur environ une heure avant de les consommer. Cependant, vous aurez plus de facilité à réussir votre présentation si vous coupez le fromage pendant qu'il est encore froid.

voir à ce que les fromages ne se touchent pas; 

prévoir un couteau pour chaque fromage; 

pourquoi ne pas écrire le nom de chaque fromage sur une étiquette que vous fichez dans chaque fromage à l'aide d'un cure-dent ? 

Une fois le repas terminé, prenez soin d'emballer séparément vos fromages en les moulant parfaitement dans un papier ciré, une pellicule plastique ou une feuille de papier d'aluminium. 

Pour faciliter le service, disposez les fromages secs et durs à couper sur le bord du plateau et les fromages plus friables au centre. Une règle importante : espacer suffisamment les fromages pour éviter le mélange des saveurs. 

© 2013 La Compagnie des Fromagers. All rights reserved.

  • Facebook Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now